share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les noblesses françaises dans l'Europe de la Révolution : Actes du colloque intenrational de Vizille (10-12 septembre 2008)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les noblesses françaises dans l'Europe de la Révolution : Actes du colloque intenrational de Vizille (10-12 septembre 2008)

Les noblesses françaises dans l'Europe de la Révolution : Actes du colloque intenrational de Vizille (10-12 septembre 2008)

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les noblesses françaises dans l'Europe de la Révolution : Actes du colloque..."

Qu'il s'agisse des biographies, des vastes enquêtes sur la vente des biens nationaux, sur l'émigration, sur la noblesse du Sud-Ouest, sur l'Ecole royale militaire d'Effiat, sur les camps de Jalès - on en passe - les travaux récents sur le deuxième ordre de la France d'Ancien Régime invitent à la fois à réinterroger son rapport à la Révolution et à l'Europe contemporaine des événements français et à tenter une synthèse d'histoire sociopolitique. Les années 1770 voient se transformer une sociabilité nobiliaire construite autour des Lumières ou des anti-Lumières, marquée par la recherche d'une reconnaissance intellectuelle qui se traduit dans la fréquentation des salons ou l'accumulation des livres, des collections, décennie également parcourue par une réaction d'un ordre, très divers d'une province à l'autre, se repliant pour partie sur ses privilèges, notamment militaires, révisant ses terriers et ses droits féodaux. La fondation par Napoléon d'une noblesse impériale bouleverse un peu plus les rapports de ceux qui peuvent justifier depuis plusieurs générations de leur sang bleu au pouvoir et à la société issus de la Révolution. Le présent ouvrage décrit les différentes adaptations d'un ordre aboli en 1789 à la société nouvelle, essaie de comprendre les stratégies familiales à l'oeuvre, les transferts politiques et culturels qui se jouent dans l'émigration puis, en sens inverse, lors du retour. L'analyse de ces mutations suppose bien évidemment de laisser aussi une place éminente à l'histoire des représentations, à la construction de stéréotypes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 600  pages
  • Dimensions :  4.8cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 920.8g
  • Editeur :   Pu Rennes Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  275351125X
  • EAN13 :  9782753511255
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean-Luc Chappey

Atlas de l'empire napoléonien 1799-1815

Au-delà des aventures militaires et des images d'Épinal sur la "geste" de Napoléon Bonaparte, l'Atlas de l'empire napoléonien 1799-1815 entend attirer l'attention sur les transformations majeures d'une période durant laquelle la volonté de "finir la Révolution" se juxtapose à l'entreprise...

Révoltes et révolutions en Europe et aux Amériques (1773-1802) : (1773-1802)

" C'est une révolte ? Non Sire, c'est une révolution ! " Cette citation pseudo-historique peut prêter à sourire, et pourtant... Comme louis XVI, ceux qui ont été les premiers témoins et acteurs de la Révolution française se sont interrogés sur l'événement (subi par certains, voulu par d'...

La Révolution française : Une histoire toujours vivante

Depuis 1989, date du bicentenaire de la Révolution française, les études sur ce moment fondamental de l'histoire de la France se sont poursuivies et de nouveaux chantiers de recherche ont été ouverts. Les grandes thématiques nées de 1789 fascinent toujours autant, au point d'être sans cesse ...

Voir tous les livres de  Jean-Luc Chappey

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qu'il s'agisse des biographies, des vastes enquêtes sur la vente des biens nationaux, sur l'émigration, sur la noblesse du Sud-Ouest, sur l'Ecole royale militaire d'Effiat, sur les camps de Jalès - on en passe - les travaux récents sur le deuxième ordre de la France d'Ancien Régime invitent à la fois à réinterroger son rapport à la Révolution et à l'Europe contemporaine des événements français et à tenter une synthèse d'histoire sociopolitique. Les années 1770 voient se transformer une sociabilité nobiliaire construite autour des Lumières ou des anti-Lumières, marquée par la recherche d'une reconnaissance intellectuelle qui se traduit dans la fréquentation des salons ou l'accumulation des livres, des collections, décennie également parcourue par une réaction d'un ordre, très divers d'une province à l'autre, se repliant pour partie sur ses privilèges, notamment militaires, révisant ses terriers et ses droits féodaux. La fondation par Napoléon d'une noblesse impériale bouleverse un peu plus les rapports de ceux qui peuvent justifier depuis plusieurs générations de leur sang bleu au pouvoir et à la société issus de la Révolution. Le présent ouvrage décrit les différentes adaptations d'un ordre aboli en 1789 à la société nouvelle, essaie de comprendre les stratégies familiales à l'oeuvre, les transferts politiques et culturels qui se jouent dans l'émigration puis, en sens inverse, lors du retour. L'analyse de ces mutations suppose bien évidemment de laisser aussi une place éminente à l'histoire des représentations, à la construction de stéréotypes.