share_book
Envoyer cet article par e-mail

Adolphe Thiers, ou, De la nécessité en politique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Adolphe Thiers, ou, De la nécessité en politique

Adolphe Thiers, ou, De la nécessité en politique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Adolphe Thiers, ou, De la nécessité en politique"

Lorsque Thiers meurt en 1877 après avoir dominé plus d'un demi-siècle de vie politique, l'affliction est quasi unanime: la patrie vient de perdre un grand homme qui a voulu empêcher la guerre de 1870, a libéré le territoire, relevé la France en trois années et fondé la République. Mais cette image se dégrade vite: les statues que les municipalités ont décidé d'élever en son honneur sont bien rarement érigées. De nos jours, il apparaît comme un bourgeois étriqué et égoïste, un médiocre qui n'a jamais eu l'avenir à l'esprit, comme le massacreur allègre de la Commune.C'est oublier la figure du libéral de la Restauration, de l'animateur des Trois Glorieuses, de l'apôtre de la liberté sous Louis-Philippe et Napoléon III, du brillant orateur, du journaliste à la plume meurtrière, de l'historien de très haut niveau (avec son Histoire du Consulat et de l'Empire, la première du genre), de l'ami des romantiques.De tous les hommes d'Etat du XIXe siècle, sans doute est-il celui qui en incarne le mieux les contradictions, les hésitations: ordre ou mouvement, progrès ou conservation?Ancien professeur à l'université d'Aix-Marseille, Pierre Guiral est spécialiste de la vie politique en France au XIXe et au XXe siècle. Il a publié, à côté d'ouvrages d'érudition et d'histoire régionale, plusieurs Vie Quotidienne (A l'Age d'or du Capitalisme; des Domestiques au XIXe; des Professeurs en France), etc.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 622  pages
  • Dimensions :  5.0cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213018251
  • EAN13 :  9782213018256
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Guiral

La Vie quotidienne des députés en France de 1871 à 1914

Pierre GuiralNé en 1909 à Marseille, agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur honoraire à l'Université de Provence. Auteur de nombreux ouvrages sur la conquête de l'Algérie, la vie politique au XIXe siècle, la société française de 1815 à nos jours, il a publié La Vie qu...

Voir tous les livres de Pierre Guiral

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Lorsque Thiers meurt en 1877 après avoir dominé plus d'un demi-siècle de vie politique, l'affliction est quasi unanime: la patrie vient de perdre un grand homme qui a voulu empêcher la guerre de 1870, a libéré le territoire, relevé la France en trois années et fondé la République. Mais cette image se dégrade vite: les statues que les municipalités ont décidé d'élever en son honneur sont bien rarement érigées. De nos jours, il apparaît comme un bourgeois étriqué et égoïste, un médiocre qui n'a jamais eu l'avenir à l'esprit, comme le massacreur allègre de la Commune.C'est oublier la figure du libéral de la Restauration, de l'animateur des Trois Glorieuses, de l'apôtre de la liberté sous Louis-Philippe et Napoléon III, du brillant orateur, du journaliste à la plume meurtrière, de l'historien de très haut niveau (avec son Histoire du Consulat et de l'Empire, la première du genre), de l'ami des romantiques.De tous les hommes d'Etat du XIXe siècle, sans doute est-il celui qui en incarne le mieux les contradictions, les hésitations: ordre ou mouvement, progrès ou conservation?Ancien professeur à l'université d'Aix-Marseille, Pierre Guiral est spécialiste de la vie politique en France au XIXe et au XXe siècle. Il a publié, à côté d'ouvrages d'érudition et d'histoire régionale, plusieurs Vie Quotidienne (A l'Age d'or du Capitalisme; des Domestiques au XIXe; des Professeurs en France), etc.