share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Guerre et le Vin : Comment les vignerons français ont sauvé leurs trésors des nazis

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Guerre et le Vin : Comment les vignerons français ont sauvé leurs trésors des nazis

La Guerre et le Vin : Comment les vignerons français ont sauvé leurs trésors des nazis

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Guerre et le Vin : Comment les vignerons français ont sauvé leurs trésors des nazis"

Près d'un million et demi de bouteilles : tel est le butin prélevé par les hauts dignitaires du Reich, Goering en tête, parmi les meilleurs crus français entre 1940 et 1944. Comme les musées et les galeries d'art, le vignoble français a été littéralement pillé. Pourtant, la guerre du vin a bien eu lieu, grâce à des vignerons qui ont dépensé une ingéniosité sans pareille pour sauver une partie du trésor. Ce sont ces histoires que racontent Petie et Don Kladstrup, après quatre ans d'enquête dans les vignobles, sur le terrain même. On apprend comment le propriétaire de romanée-conti bâtit de fausses cloisons pour cacher ses vins, comment Gaston Huet préféra boire ses prodigieux vouvray plutôt que de les céder aux Allemands, ou encore les aventures rocambolesques de René Couly à Chinon, les angoisses des Lencquesaing à Pichon-Lalande. Cette résistance au ras des treilles, parfois cocasse lorsqu'il s'agit de négocier avec les acheteurs du Reich, se durcit quand l'avenir du port viticole de Bordeaux est en jeu ; elle atteint même la grande histoire le jour où un vigneron français a le privilège d'entrer le premier dans la caverne d'Ali Baba cachée sous le Nid d'aigle de Hitler et y découvre, entreposées par le maître du Reich, 18 000 bouteilles : la cave idéale, le rêve impossible de tout amateur. Un récit de vie exceptionnel.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 247  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx22.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Perrin Paru le
  • ISBN :  2262017980
  • EAN13 :  9782262017989
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Donald Kladstrup

La guerre et le vin

Un million et demi de bouteilles : tel est le butin prélevé par l'occupant allemand parmi les meilleurs crus français entre 1940 et 1944. Comme les musées et les galeries d'art, le vignoble français a été pillé. Pourtant, la guerre du vin a bien eu lieu, grâce à des vignerons qui ont [....

Voir tous les livres de Donald Kladstrup

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Près d'un million et demi de bouteilles : tel est le butin prélevé par les hauts dignitaires du Reich, Goering en tête, parmi les meilleurs crus français entre 1940 et 1944. Comme les musées et les galeries d'art, le vignoble français a été littéralement pillé. Pourtant, la guerre du vin a bien eu lieu, grâce à des vignerons qui ont dépensé une ingéniosité sans pareille pour sauver une partie du trésor. Ce sont ces histoires que racontent Petie et Don Kladstrup, après quatre ans d'enquête dans les vignobles, sur le terrain même. On apprend comment le propriétaire de romanée-conti bâtit de fausses cloisons pour cacher ses vins, comment Gaston Huet préféra boire ses prodigieux vouvray plutôt que de les céder aux Allemands, ou encore les aventures rocambolesques de René Couly à Chinon, les angoisses des Lencquesaing à Pichon-Lalande. Cette résistance au ras des treilles, parfois cocasse lorsqu'il s'agit de négocier avec les acheteurs du Reich, se durcit quand l'avenir du port viticole de Bordeaux est en jeu ; elle atteint même la grande histoire le jour où un vigneron français a le privilège d'entrer le premier dans la caverne d'Ali Baba cachée sous le Nid d'aigle de Hitler et y découvre, entreposées par le maître du Reich, 18 000 bouteilles : la cave idéale, le rêve impossible de tout amateur. Un récit de vie exceptionnel.