share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les socialistes dans l'Europe en guerre : Réseaux, parcours, expériences 1914-1918

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les socialistes dans l'Europe en guerre : Réseaux, parcours, expériences 1914-1918

Les socialistes dans l'Europe en guerre : Réseaux, parcours, expériences 1914-1918

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les socialistes dans l'Europe en guerre : Réseaux, parcours, expériences 1914-1918"

La Grande Guerre est une rupture majeure dans l'histoire du socialisme français. Longtemps considérée comme secondaire, souvent mal connue, la participation socialiste au pouvoir pendant l'Union sacrée retrouve son originalité et sa complexité grâce aux actes de cette journée d'études tenue à l'université de Metz en mai 2009. Pour la première fois, une histoire comparée des socialistes belges, russes ou britanniques éclaire d'une manière nouvelle l'expérience socialiste française irréductible aux frontières de l'Hexagone. A partir d'archives nouvelles, les auteurs rassemblés dans ce volume explorent les arcanes de l'action politique des grands ministres socialistes de l'époque, Marcel Sembat, Jules Guesde et surtout Albert Thomas. Dans la France de 1914-1918, le mouvement ouvrier est une force, et c'est sur cette force que la SFIO s'est appuyée pour peser sur la conduite de la guerre. Ministres, parlementaires, élus locaux : l'insertion des socialistes dans l'Union sacrée est scrutée en détail. Les conditions dans lesquelles la France doit combattre l'invasion allemande ont suspendu les formes du jeu politique traditionnel : mais cela ne signifie pas pour autant que la politique ait disparu. Le Parlement, d'abord muselé, reprend ses droits ; et les soldats, eux aussi, " font de la politique ". Au travers de parcours individuels ou collectifs, ces actes nous permettent d'assister à la reconquête progressive d'une parole critique par les socialistes, après le ralliement à la défense nationale en 1914.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 232  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • ISBN :  2296120512
  • EAN13 :  9782296120518
  • Langue : Français

D'autres livres de Romain Ducoulombier

Camarades !

Issu officiellement de la scission opérée au congrès socialiste de Tours en décembre 1920, le Parti communiste français puise ses origines profondes dans le choc de la Grande Guerre et la crise politique ouverte en 1914, après l'assassinat de Jaurès. Telle est la thèse originale de ce [.....

Voir tous les livres de Romain Ducoulombier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La Grande Guerre est une rupture majeure dans l'histoire du socialisme français. Longtemps considérée comme secondaire, souvent mal connue, la participation socialiste au pouvoir pendant l'Union sacrée retrouve son originalité et sa complexité grâce aux actes de cette journée d'études tenue à l'université de Metz en mai 2009. Pour la première fois, une histoire comparée des socialistes belges, russes ou britanniques éclaire d'une manière nouvelle l'expérience socialiste française irréductible aux frontières de l'Hexagone. A partir d'archives nouvelles, les auteurs rassemblés dans ce volume explorent les arcanes de l'action politique des grands ministres socialistes de l'époque, Marcel Sembat, Jules Guesde et surtout Albert Thomas. Dans la France de 1914-1918, le mouvement ouvrier est une force, et c'est sur cette force que la SFIO s'est appuyée pour peser sur la conduite de la guerre. Ministres, parlementaires, élus locaux : l'insertion des socialistes dans l'Union sacrée est scrutée en détail. Les conditions dans lesquelles la France doit combattre l'invasion allemande ont suspendu les formes du jeu politique traditionnel : mais cela ne signifie pas pour autant que la politique ait disparu. Le Parlement, d'abord muselé, reprend ses droits ; et les soldats, eux aussi, " font de la politique ". Au travers de parcours individuels ou collectifs, ces actes nous permettent d'assister à la reconquête progressive d'une parole critique par les socialistes, après le ralliement à la défense nationale en 1914.