share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le guerrier de l'Antiquité classique : De l'hoplite au légionnaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le guerrier de l'Antiquité classique : De l'hoplite au légionnaire

Le guerrier de l'Antiquité classique : De l'hoplite au légionnaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le guerrier de l'Antiquité classique : De l'hoplite au légionnaire"

    Giovanni Brizzi vient ici d'écrire un ouvrage révolutionnaire qui constitue une grande innovation car, pour la première fois en Europe, la pure histoire militaire est traitée sous tous les angles, la stratégie et surtout la tactique y occupant une place essentielle. Le point de départ de la réflexion se situe à l'époque d'Homère, au temps des duels entre héros. C'est le moment où naquirent deux conceptions de la guerre, deux éthiques qui opposent d'un côté la force brutale symbolisée par Achille à l'astuce d'Ulysse aux mille tours. Les Grecs inventèrent ensuite le fantassin éternel, l'hoplite, et ce dernier à son tour engendra le légionnaire. Giovanni Brizzi nous présente les grands capitaines, d'Alexandre à Scipion, il décrit les grandes batailles, de Zama a Carrhae, et il analyse les grandes guerres, depuis le siège de Troie jusqu'aux campagnes de Trajan contre les Parthes. Il nous fait également découvrir que les juifs, en inventant la guerre du peuple, représentèrent pour Rome une menace bien plus grande qu'on ne l'avait pensé. Ne se bornant pas à décrire, il fournit aussi des explications qui surprendront le lecteur. Alexandre a inventé la phalange parce que les paysans macédoniens étaient trop pauvres pour se payer une panoplie. Les Romains ont créé la légion manipulaire pour combattre dans les montagnes de l'Italie centrale, et la cohorte pour s'opposer aux habitants des hauts plateaux qui forment la péninsule Ibérique. Rome avait réussi à forger une armée tellement efficace qu'elle ne pouvait plus être vaincue par les Parthes. Sauf en cas d'erreur du commandement... Oui, c'est bien là un livre exceptionnel.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 258  pages
    • Dimensions :  2.4cmx15.6cmx23.2cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Editions Du Rocher Paru le
    • Collection : L'art de la guerre
    • ISBN :  2268052672
    • EAN13 :  9782268052670
    • Langue : Français

    D'autres livres de Giovanni Brizzi

    Moi, Hannibal...

    Pour Rome, il fut un ennemi implacable et un péril constant. Pour Carthage, l'artisan controversé d'une grandeur retrouvée. Pour l'Histoire, le plus grand des stratèges. Conscient que la postérité ne retiendra de lui que des images réductrices, Hannibal entreprend au soir de sa vie de [......

    Moi, Hannibal...

    A destinée exceptionnelle livre exceptionnel ! En écrivant à la première personne du singulier, l'auteur nous invite à nous glisser dans la peau d'Hannibal Barca (247-183 av. J.-C.), le plus grand stratège de tous les temps. Enfance à Carthage, adolescence en Espagne, traversée des Alpes, vi...

    Voir tous les livres de Giovanni Brizzi

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Giovanni Brizzi vient ici d'écrire un ouvrage révolutionnaire qui constitue une grande innovation car, pour la première fois en Europe, la pure histoire militaire est traitée sous tous les angles, la stratégie et surtout la tactique y occupant une place essentielle. Le point de départ de la réflexion se situe à l'époque d'Homère, au temps des duels entre héros. C'est le moment où naquirent deux conceptions de la guerre, deux éthiques qui opposent d'un côté la force brutale symbolisée par Achille à l'astuce d'Ulysse aux mille tours. Les Grecs inventèrent ensuite le fantassin éternel, l'hoplite, et ce dernier à son tour engendra le légionnaire. Giovanni Brizzi nous présente les grands capitaines, d'Alexandre à Scipion, il décrit les grandes batailles, de Zama a Carrhae, et il analyse les grandes guerres, depuis le siège de Troie jusqu'aux campagnes de Trajan contre les Parthes. Il nous fait également découvrir que les juifs, en inventant la guerre du peuple, représentèrent pour Rome une menace bien plus grande qu'on ne l'avait pensé. Ne se bornant pas à décrire, il fournit aussi des explications qui surprendront le lecteur. Alexandre a inventé la phalange parce que les paysans macédoniens étaient trop pauvres pour se payer une panoplie. Les Romains ont créé la légion manipulaire pour combattre dans les montagnes de l'Italie centrale, et la cohorte pour s'opposer aux habitants des hauts plateaux qui forment la péninsule Ibérique. Rome avait réussi à forger une armée tellement efficace qu'elle ne pouvait plus être vaincue par les Parthes. Sauf en cas d'erreur du commandement... Oui, c'est bien là un livre exceptionnel.