share_book
Envoyer cet article par e-mail

Einsatzgruppen : Les commandos de la mort nazis

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Einsatzgruppen : Les commandos de la mort nazis

Einsatzgruppen : Les commandos de la mort nazis

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Einsatzgruppen : Les commandos de la mort nazis"

    Littéralement, "Einsatzgruppen" signifie "groupes d'intervention". La mission de ces 3 000 hommes lancés à partir de juin 1941 dans le sillage des armées allemandes à la conquête de l'URSS était de "liquider" les ennemis potentiels du Reich. Ils furent les exécutants zélés de la première phase de "la solution finale de la question juive". Hommes, femmes, enfants, tous sont visés, abattus dans de grandes fusillades par les formations allemandes et leurs auxiliaires locaux. Trois mois après le massacre du ravin Babi Yar, à Kiev, où 33 771 personnes sont exécutées en deux jours, les Etats baltes sont déclarés "Judenfrei", libres de Juifs. À l'été 1942, ce sont près de 1,5 million de Juifs qui ont été assassinés par les Einsatzgruppen. La même année, la décision est prise par Hitler de poursuivre l'extermination des Juifs occidentaux dans des camps de la mort et d'effacer les traces des massacres perpétrés à l'Est. Pour ce faire, les nazis forment des commandos d'hommes juifs chargés de déterrer et de brûler les cadavres, et eux-mêmes promis à une mort certaine.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 613  pages
    • Dimensions :  3.0cmx10.8cmx17.8cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Points Paru le
    • Collection : Points histoire
    • ISBN :  2757828711
    • EAN13 :  9782757828717
    • Langue : Français

    D'autres livres de Michael Prazan

    Einsatzgruppen

    Chaque Einsatzgruppe avait pour tâche la « sécurisation » d'une zone géographique définie par la logique des avancées de la Wehrmacht. Les massacres étaient planifiés, organisés, menés à bien en temps record : rassemblement dans les ghettos, transport dans des lieux proches, grandes [...

    Les Fanatiques : Histoire de l'armée rouge japonaise

    Le 30 mai 1972, à l'aéroport de Lod-Tel-Aviv, trois Japonais sortent de leurs valises des fusils mitrailleurs et des grenades et, en quelques secondes, dévastent le hall de débarquement. Bilan : 26 morts et près d'une centaine des blessés. Pour la première fois, le monde découvre alors l'exi...

    Voir tous les livres de Michael Prazan

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Littéralement, "Einsatzgruppen" signifie "groupes d'intervention". La mission de ces 3 000 hommes lancés à partir de juin 1941 dans le sillage des armées allemandes à la conquête de l'URSS était de "liquider" les ennemis potentiels du Reich. Ils furent les exécutants zélés de la première phase de "la solution finale de la question juive". Hommes, femmes, enfants, tous sont visés, abattus dans de grandes fusillades par les formations allemandes et leurs auxiliaires locaux. Trois mois après le massacre du ravin Babi Yar, à Kiev, où 33 771 personnes sont exécutées en deux jours, les Etats baltes sont déclarés "Judenfrei", libres de Juifs. À l'été 1942, ce sont près de 1,5 million de Juifs qui ont été assassinés par les Einsatzgruppen. La même année, la décision est prise par Hitler de poursuivre l'extermination des Juifs occidentaux dans des camps de la mort et d'effacer les traces des massacres perpétrés à l'Est. Pour ce faire, les nazis forment des commandos d'hommes juifs chargés de déterrer et de brûler les cadavres, et eux-mêmes promis à une mort certaine.