share_book
Envoyer cet article par e-mail

Maurice Garrel, le veilleur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Maurice Garrel, le veilleur

Maurice Garrel, le veilleur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Maurice Garrel, le veilleur"

    « Un jour, cher Maurice, vous avez pensé à moi pour un livre. Un livre particulier. Un livre sur vous mais écrit par moi, où je pourrais tout dire, votre part d’ombre comme de lumière. Vous ne vouliez pas d’une biographie écrite par un nègre. Ni d’un livre d’entretiens ou de mémoires – rien de plus ennuyeux et pontifiant que ces mémoires d’acteur sur leur carrière. La carrière, disiez-vous, ce n’est pas intéressant – c’est la vie qui l’est. Non, ce que vous souhaitiez, c’était un livre avec mon regard, dans lequel je pourrais évoquer tout ce qui m’intéresse, y compris les aspects dérangeants de votre personnalité.  Le cadeau était de taille. Était-il empoisonné ? Nous nous connaissions à peine et vous m’aviez choisi pour mettre à exécution une commande qui n’en était pas une. Une commande spéciale qui réclamait d’être détournée. À quelles fins ? Sans doute, je m’en rendis compte par la suite, afin de créer un lien inédit. Un étrange passage de relais entre vous, comédien rare, à la silhouette et à la voix qui me fascinait depuis tant d’années et qui décidait au soir de sa vie de se livrer, pour se délivrer peut-être. Et moi, inconnu ou presque, qui acceptait d’être ainsi votre confident et votre juge, votre marionnette et votre compagnon de voyage. Le temps d’une traversée. Désert, mer et glacier nous attendaient. Le détachement et la haine de soi en bandoulière. » J. M.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 232  pages
    • Dimensions :  2.0cmx13.5cmx21.4cm
    • Poids : 285.8g
    • Editeur :   Stock Paru le
    • Collection : Essais - Documents
    • ISBN :  2234064422
    • EAN13 :  9782234064423
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    « Un jour, cher Maurice, vous avez pensé à moi pour un livre. Un livre particulier. Un livre sur vous mais écrit par moi, où je pourrais tout dire, votre part d’ombre comme de lumière. Vous ne vouliez pas d’une biographie écrite par un nègre. Ni d’un livre d’entretiens ou de mémoires – rien de plus ennuyeux et pontifiant que ces mémoires d’acteur sur leur carrière. La carrière, disiez-vous, ce n’est pas intéressant – c’est la vie qui l’est. Non, ce que vous souhaitiez, c’était un livre avec mon regard, dans lequel je pourrais évoquer tout ce qui m’intéresse, y compris les aspects dérangeants de votre personnalité.  Le cadeau était de taille. Était-il empoisonné ? Nous nous connaissions à peine et vous m’aviez choisi pour mettre à exécution une commande qui n’en était pas une. Une commande spéciale qui réclamait d’être détournée. À quelles fins ? Sans doute, je m’en rendis compte par la suite, afin de créer un lien inédit. Un étrange passage de relais entre vous, comédien rare, à la silhouette et à la voix qui me fascinait depuis tant d’années et qui décidait au soir de sa vie de se livrer, pour se délivrer peut-être. Et moi, inconnu ou presque, qui acceptait d’être ainsi votre confident et votre juge, votre marionnette et votre compagnon de voyage. Le temps d’une traversée. Désert, mer et glacier nous attendaient. Le détachement et la haine de soi en bandoulière. » J. M.