share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jazzmaniaque

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jazzmaniaque

Jazzmaniaque

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Jazzmaniaque"

    Siné rencontre le jazz très tôt, dans le Paris de l'après-guerre, par les V discs des troupes américaines, chez qui il découvre aussi la ségrégation envers les Noirs américains. C'est l'époque du jazz à Saint-Germain-des-Prés mais aussi du concert de Dizzy Gillespie à Pleyel en 1948, de la bataille du be-bop entre les Anciens et les Modernes, dans laquelle il prend parti avec des copains comme René Urtreger. Quand paraissent ses premiers dessins dans la presse, il ne délaisse pas pour autant le jazz. De la dénonciation du racisme des Américains blancs envers les Noirs à ses positions anticolonialistes exprimées dans L'Express, il n'y a qu'un pas. Et il ne s'arrêtera pas en si bon chemin, fustigeant de son crayon et de sa plume pendant plus de cinquante ans militaires, flics, curés ou tenants de l'ordre moral. En 1962, à la suite de la " revue de presse " de Boris Vian, disparu en 1959, il tient dans Jazz Hot une rubrique mensuelle sous le titre " Débloc-notes ". Il innove en proposant une page de dessins et de textes manuscrits qui préfigure ses chroniques dans Charlie Hebdo ou celles de Willem dans Libération. En 1966, il devra chercher refuge dans les pages du concurrent, Jazz Magazine, à la suite d'un acte de censure de la direction de Jazz Hot à propos d'un de ses papiers. Ainsi, pendant presque huit années, Siné va tenir le journal d'une des périodes les plus intéressantes du jazz, période d'une créativité extraordinaire où cohabitaient les courants les plus divers. Les batailles du moment laissent apparaître non seulement les oppositions entre tenants des formes passées et novateurs, mais surtout révèlent les fortes réticences de la société à l'encontre d'une musique dédaignée, et même détestée, parce que noire américaine. Ce livre est un témoignage exceptionnel d'un des plus grands dessinateurs de presse sur le jazz, sa passion. Il réunit aussi les réalisations graphiques de Siné en affiches, pochettes de disques, couvertures de livres et magazines.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 157  pages
    • Dimensions :  1.2cmx18.8cmx27.2cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Editions Du Layeur Paru le
    • Collection : LAYEUR BEAU LIV
    • ISBN :  2915118949
    • EAN13 :  9782915118940
    • Classe Dewey :  780
    • Langue : Français

    D'autres livres de Siné

    Mon dico illustré

    Inventaire raisonné mais rarement raisonnable des humeurs d un maître de la satire. Il fallait au moins un cortège de définitions et un dictionnaire pour extraire l essence des nombreuses chroniques publiées dans Charlie Hebdo et Siné Hebdo. De A comme Abstention à Z comme Zapping, les protes...

    60 Ans de Sine

    On se souvient de l'affaire Siné, qui valut à l'intéressé son licenciement de Charlie Hebdo après seize ans de collaboration régulière. Cet événement - à l'origine de la création de Siné Hebdo - a eu le mérite de nous rappeler la capacité d'expression et d'indignation sans pareille d'u...

    Voir tous les livres de Siné

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Siné rencontre le jazz très tôt, dans le Paris de l'après-guerre, par les V discs des troupes américaines, chez qui il découvre aussi la ségrégation envers les Noirs américains. C'est l'époque du jazz à Saint-Germain-des-Prés mais aussi du concert de Dizzy Gillespie à Pleyel en 1948, de la bataille du be-bop entre les Anciens et les Modernes, dans laquelle il prend parti avec des copains comme René Urtreger. Quand paraissent ses premiers dessins dans la presse, il ne délaisse pas pour autant le jazz. De la dénonciation du racisme des Américains blancs envers les Noirs à ses positions anticolonialistes exprimées dans L'Express, il n'y a qu'un pas. Et il ne s'arrêtera pas en si bon chemin, fustigeant de son crayon et de sa plume pendant plus de cinquante ans militaires, flics, curés ou tenants de l'ordre moral. En 1962, à la suite de la " revue de presse " de Boris Vian, disparu en 1959, il tient dans Jazz Hot une rubrique mensuelle sous le titre " Débloc-notes ". Il innove en proposant une page de dessins et de textes manuscrits qui préfigure ses chroniques dans Charlie Hebdo ou celles de Willem dans Libération. En 1966, il devra chercher refuge dans les pages du concurrent, Jazz Magazine, à la suite d'un acte de censure de la direction de Jazz Hot à propos d'un de ses papiers. Ainsi, pendant presque huit années, Siné va tenir le journal d'une des périodes les plus intéressantes du jazz, période d'une créativité extraordinaire où cohabitaient les courants les plus divers. Les batailles du moment laissent apparaître non seulement les oppositions entre tenants des formes passées et novateurs, mais surtout révèlent les fortes réticences de la société à l'encontre d'une musique dédaignée, et même détestée, parce que noire américaine. Ce livre est un témoignage exceptionnel d'un des plus grands dessinateurs de presse sur le jazz, sa passion. Il réunit aussi les réalisations graphiques de Siné en affiches, pochettes de disques, couvertures de livres et magazines.