share_book
Envoyer cet article par e-mail

La médina de Marrakech. Formation des espaces urbains d'une ancienne capitale du Maroc

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La médina de Marrakech. Formation des espaces urbains d'une ancienne capitale du Maroc

La médina de Marrakech. Formation des espaces urbains d'une ancienne capitale du Maroc

  (Auteur)


Prix : 330,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La médina de Marrakech. Formation des espaces urbains d'une ancienne capitale du Maroc"

Labyrinthique, désordonnée, la médina de Marrakech est souvent présentée comme exemple d'une structure urbaine et spatiale de formation spontanée. Cette apparente anarchie ne cacherait-elle pas, par superposition, plusieurs ordres, géométriques ou non, répondant à des logiques spatiales, sociales et culturelles différentes ? Le parcellaire des quartiers, le plan même de la ville et de ses remparts, semblent marqués autant par des hésitations historiques quant à l'orientation correcte de la prière que par l'évolution des systèmes d'alimentation et de distribution de l'eau, et par la cohabitation de différents modes de structuration des espaces, qu'ils soient de traditions tribales et nomades ou plus nettement orientaux et citadins. La première partie de cet ouvrage propose une analyse morphologique de la médina, d'abord abordée dans son site et dans sa forme générale, puis autour de certains sujets : les populations, l'habitat, les quartiers, les fonctions urbaines, avant d'aborder des angles d'analyse plus précis sur : l'orientation sacrée, l'eau et le tracé des remparts. La seconde partie qui pourrait s'appeler " morphogenèse de Marrakech " reprend ces thèmes dans une perspective historique, en suivant les principales dynasties qui ont marqué l'évolution de la ville. La troisième partie tente d'élargir le cadre de l'analyse et de dégager des thèmes susceptibles d'aider à la compréhension des villes arabo-musulmanes traditionnelles : l'importance de l'eau et des jardins comme modèles ; la privatisation et la sacralisation des espaces par le mur, l'enclos et le marquage du centre ; leur orientation vers le centre du monde musulman, La Mecque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 384 pages
  • Dimensions :  2.4cmx16.2cmx24.6cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • ISBN :  2747523888
  • EAN13 :  9782747523882
  • Classe Dewey :  710
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Labyrinthique, désordonnée, la médina de Marrakech est souvent présentée comme exemple d'une structure urbaine et spatiale de formation spontanée. Cette apparente anarchie ne cacherait-elle pas, par superposition, plusieurs ordres, géométriques ou non, répondant à des logiques spatiales, sociales et culturelles différentes ? Le parcellaire des quartiers, le plan même de la ville et de ses remparts, semblent marqués autant par des hésitations historiques quant à l'orientation correcte de la prière que par l'évolution des systèmes d'alimentation et de distribution de l'eau, et par la cohabitation de différents modes de structuration des espaces, qu'ils soient de traditions tribales et nomades ou plus nettement orientaux et citadins. La première partie de cet ouvrage propose une analyse morphologique de la médina, d'abord abordée dans son site et dans sa forme générale, puis autour de certains sujets : les populations, l'habitat, les quartiers, les fonctions urbaines, avant d'aborder des angles d'analyse plus précis sur : l'orientation sacrée, l'eau et le tracé des remparts. La seconde partie qui pourrait s'appeler " morphogenèse de Marrakech " reprend ces thèmes dans une perspective historique, en suivant les principales dynasties qui ont marqué l'évolution de la ville. La troisième partie tente d'élargir le cadre de l'analyse et de dégager des thèmes susceptibles d'aider à la compréhension des villes arabo-musulmanes traditionnelles : l'importance de l'eau et des jardins comme modèles ; la privatisation et la sacralisation des espaces par le mur, l'enclos et le marquage du centre ; leur orientation vers le centre du monde musulman, La Mecque.