share_book
Envoyer cet article par e-mail

La main morte

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La main morte

La main morte

  (Auteur)


Prix : 183,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La main morte"

Dans la boutique d'un énigmatique antiquaire, le jeune peintre Hubert Spage découvre une main de cire étonnante de réalisme. Il la trouve si belle qu'il l'achète. Dès le lendemain, il constate avec stupeur que des taches de peinture maculent les doigts de cette main, et que le tableau qu'il avait commencé quelques jours plus tôt est achevé. Un trait comme il n'en avait jamais réussi de semblable ! Les événements étranges et inexplicables se succèdent. Chaque matin, il reçoit une enveloppe dans laquelle se trouve une feuille blanche marquée de la lettre " M ", Seul l'antiquaire pourrait donner un sens à ces phénomènes, mais il est retrouvé mort dans son pavillon. Pour résoudre les énigmes qui menacent de le rendre fou, Hubert s'appuie sur la délicieuse Claude Molin, écrivain et voisine de l'antiquaire, à laquelle il raconte tout, depuis l'achat de la main de cire jusqu'aux manifestations inquiétantes qui ont eu lieu chez lui. Ensemble ils essaieront de conjurer la fatalité. La Main morte a paru pour la première fois en 1953 aux Editions Jacquier à Lyon dans la collection " La Loupe " sous le pseudonyme de Frédéric Charles. Après les récentes parutions des œuvres de jeunesse de Frédéric Dard, les Editions Fayard ont décidé de rééditer tes titres de ces ouvrages policiers parus sous pseudonyme qui n'ont jamais été publiés jusqu'à ce jour.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 176 pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Fayard Noir
  • ISBN :  2213625409
  • EAN13 :  9782213625409
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Frédéric Dard

Le hareng perd ses plumes

Tu prends : un vieux duc cacochyme, une grosse virago hystérique, un couple espagnol aimant les films porno, deux homosexuels amoureux, une oie blanche, deux gangsters (dont l'un est américain), quelques malfrats, pétasses et arnaqueurs en tout genre. Tu introduis San-Antonio et M. Blanc parmi ce...

Prix : 74 DH
Cocottes-minute

Tu as déjà acheté de la viande sous cellophane, toi ? Oui ? Ben, faut vivre avec son temps bouffe-merdique, que veux-tu. Mais des bites sous cellophane, t'en as déjà vu des bites sous cellophane ? Jamais ? Moi si ! Lis ce book et t'en auras plein la musette (plein l'amusette). Une aventure pare...

Prix : 74 DH

La pelouse

Quoi de plus charmant qu'une idylle nouée sous le soleil de la Côte d'Azur ? C'est ce qui arrive à un voyageur de commerce sans histoire, Jean. Marie Valaise, tombé fou amoureux d'une jeune Anglaise. Mais la douce ingénue est mariée, hélas. Malheureuse, mais mariée. Et elle repart bientôt p...

Prix : 81 DH
On demande un cadavre

Steve et Buch sont dans le pétrin jusqu'au cou: le cadavre qu'ils avaient pour mission de déterrer a décampé. Qui d'autre peut bien s'intéresser à ce macchabée? Et que va dire le patron? Ils n'ont pour l'heure qu'un seul indice: on aurait aperçu une jolie jeune femme dans une voiture ...

Voir tous les livres de Frédéric Dard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans la boutique d'un énigmatique antiquaire, le jeune peintre Hubert Spage découvre une main de cire étonnante de réalisme. Il la trouve si belle qu'il l'achète. Dès le lendemain, il constate avec stupeur que des taches de peinture maculent les doigts de cette main, et que le tableau qu'il avait commencé quelques jours plus tôt est achevé. Un trait comme il n'en avait jamais réussi de semblable ! Les événements étranges et inexplicables se succèdent. Chaque matin, il reçoit une enveloppe dans laquelle se trouve une feuille blanche marquée de la lettre " M ", Seul l'antiquaire pourrait donner un sens à ces phénomènes, mais il est retrouvé mort dans son pavillon. Pour résoudre les énigmes qui menacent de le rendre fou, Hubert s'appuie sur la délicieuse Claude Molin, écrivain et voisine de l'antiquaire, à laquelle il raconte tout, depuis l'achat de la main de cire jusqu'aux manifestations inquiétantes qui ont eu lieu chez lui. Ensemble ils essaieront de conjurer la fatalité. La Main morte a paru pour la première fois en 1953 aux Editions Jacquier à Lyon dans la collection " La Loupe " sous le pseudonyme de Frédéric Charles. Après les récentes parutions des œuvres de jeunesse de Frédéric Dard, les Editions Fayard ont décidé de rééditer tes titres de ces ouvrages policiers parus sous pseudonyme qui n'ont jamais été publiés jusqu'à ce jour.