share_book
Envoyer cet article par e-mail

Avoir un idéal est-ce bien raisonnable ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Avoir un idéal est-ce bien raisonnable ?

Avoir un idéal est-ce bien raisonnable ?

  (Auteur)


Prix : 80,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Avoir un idéal est-ce bien raisonnable ?"

    Pour répondre à cette question, n'hésitons pas à affronter nos ambivalences. D'un côté, nous envions ceux qui vivent pour leur idéal et n'ont crainte de proclamer qu'ils ont trouvé un sens à l'existence ; de l'autre, nous sommes assez soulagés de voir que notre propre vie n'est pas envahie par cet encombrant compagnon. Et pour cause : la notion d'idéal suppose un engagement total qui a de quoi intimider. Pourtant, l'idéal est décisif pour la vie psychique, et nous pousse à nous dépasser. Il signe, en somme, notre humanité. D'où vient alors qu'il puisse être si destructeur ? Est-ce un bon ange ou un démon ? Michel Lacroix propose une autre manière d'être idéaliste, moins toxique, plus sage que par le passé. A l'issue de cette exploration, il se pourrait bien que nous soyons mieux à même de réconcilier en nous ces deux frères ennemis que sont l'aspiration à l'idéal et la nécessaire implication dans la réalité.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 156 pages
    • Dimensions :  1.6cmx12.4cmx17.6cm
    • Poids : 140.6g
    • Editeur :   Marabout Paru le
    • Collection : Poche Psychologie
    • ISBN :  2501061276
    • EAN13 :  9782501061278
    • Classe Dewey :  141
    • Langue : Français

    D'autres livres de Michel Lacroix

    Le Développement personnel

    Ce livre expose la philosophie du développement personnel et en détaille les aspects les plus concrets. Il permet de s'orienter dans le maquis des techniques : PNL, pensée positive, respiration holotropique, analyse transactionnelle, etc. Il s'interroge aussi sur les dérives de pratiques qui con...

    Prix : 80 DH
    Le courage réinventé

    Le courage est une valeur en hausse. L'opinion publique qui a fait des pompiers de New York ses héros, multiplie les hommages aux secouristes, urgentistes, médecins, policiers. Au cinéma et à la télévision, elle plébiscite les scénarios guerriers. Mais la vertu du courage peut aussi être da...

    Prix : 81 DH

    Se réaliser. Petite philosophie de lépanouissement personnel.

    Philosophie et psychologie au service du développement personnel. À quel processus obéit la réalisation de soi ? En quoi consiste ce potentiel que nous sommes censés développer ? Pour Michel Lacroix la réalisation de soi est un moteur de changement de notre société au même titre que la ...

    Prix : 81 DH
    Paroles toxiques, paroles bienfaisantes

    Toxiques ou bienfaisants, libérateurs ou aliénants, les mots comptent autant que les actes. Partant de ce constat. le philosophe Michel Lacroix élabore dans ce livre un plaidoyer pour une éthique du langage, dans le domaine privé, entre amis, au travail ou en famille. Une éthique qui [....]...

    Voir tous les livres de Michel Lacroix

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pour répondre à cette question, n'hésitons pas à affronter nos ambivalences. D'un côté, nous envions ceux qui vivent pour leur idéal et n'ont crainte de proclamer qu'ils ont trouvé un sens à l'existence ; de l'autre, nous sommes assez soulagés de voir que notre propre vie n'est pas envahie par cet encombrant compagnon. Et pour cause : la notion d'idéal suppose un engagement total qui a de quoi intimider. Pourtant, l'idéal est décisif pour la vie psychique, et nous pousse à nous dépasser. Il signe, en somme, notre humanité. D'où vient alors qu'il puisse être si destructeur ? Est-ce un bon ange ou un démon ? Michel Lacroix propose une autre manière d'être idéaliste, moins toxique, plus sage que par le passé. A l'issue de cette exploration, il se pourrait bien que nous soyons mieux à même de réconcilier en nous ces deux frères ennemis que sont l'aspiration à l'idéal et la nécessaire implication dans la réalité.