share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire de la pensée économique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire de la pensée économique

Histoire de la pensée économique

  (Auteur)


Prix : 253,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Histoire de la pensée économique"

    Une façon originale de découvrir l'histoire de la pensée économique est de consulter The Economic Journal, la revue dont J.M. Keynes a été le directeur de 1911 à 1937. Le constat est clair : « La substance du débat économique professionnel est restée remarquablement inchangée au cours de la période, tandis que le langage dans lequel se présente l'analyse économique a évolué si radicalement que peu d'économistes qui contribuaient aux premiers numéros de la revue seraient capables de lire certains articles récents. » Le problème économique de la rareté – « la relation entre des fins et des moyens rares qui ont des usages mutuellement exclusifs » – est toujours présent. Les techniques employées par les économistes sont certes différentes, mais les sujets abordés portent toujours sur le travail, la monnaie et l'intervention de l'Etat. Le commentaire que faisait Alfred Marshall en 1907 garde sa pertinence un siècle plus tard : « Pour améliorer la société, les économistes sont généralement favorables à l'accroissement des activités de l'Etat dans les domaines qui ne relèvent pas complètement des activités privées. Mais ils sont opposés à la vaste extension de ces activités que réclament les collectivistes. » C'est cette vision d'une science économique apaisée autour du consensus de la majorité des économistes que ce livre d'histoire de la pensée a l'ambition de dépeindre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 365 pages
    • Dimensions :  2.8cmx16.0cmx24.0cm
    • Poids : 662.2g
    • Editeur :   Armand Colin Paru le
    • Collection : U Histoire
    • ISBN :  2200345054
    • EAN13 :  9782200345051
    • Classe Dewey :  330.109
    • Langue : Français

    D'autres livres de Gérard-Marie Henry

    Quand la Chine s'essoufflera

    " Un seul grain de beauté peut masquer des centaines de taches de laideur ", dit un proverbe chinois. Or à l'heure actuelle, pour les organes d'information chinois complaisamment relayés par les agences de presse internationales, il n'y a rien de plus beau que la croissance économique [....]...

    Prix : 40 DH
    Le FMI

    Plus d'un demi-siècle après la création du Fonds monétaire international, les opinions sont très partagées quant à l'importance et d'efficacité de cette institution dans l'économie mondiale. Il y a ceux qui considèrent que le FMI s'est bien adapté aux changements de l'environnement intern...

    Les crises au XXème siècle (1873-2003)

    Cette étude commence dès 1873 par la première crise internationale de l'économie capitaliste contemporaine et s'achève avec la récession américaine de mars 2001. Elle s'articule autour de trois problématiques : l'histoire économique des cycles des affaires et des crises bancaires et financi...

    Voir tous les livres de Gérard-Marie Henry

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Une façon originale de découvrir l'histoire de la pensée économique est de consulter The Economic Journal, la revue dont J.M. Keynes a été le directeur de 1911 à 1937. Le constat est clair : « La substance du débat économique professionnel est restée remarquablement inchangée au cours de la période, tandis que le langage dans lequel se présente l'analyse économique a évolué si radicalement que peu d'économistes qui contribuaient aux premiers numéros de la revue seraient capables de lire certains articles récents. » Le problème économique de la rareté – « la relation entre des fins et des moyens rares qui ont des usages mutuellement exclusifs » – est toujours présent. Les techniques employées par les économistes sont certes différentes, mais les sujets abordés portent toujours sur le travail, la monnaie et l'intervention de l'Etat. Le commentaire que faisait Alfred Marshall en 1907 garde sa pertinence un siècle plus tard : « Pour améliorer la société, les économistes sont généralement favorables à l'accroissement des activités de l'Etat dans les domaines qui ne relèvent pas complètement des activités privées. Mais ils sont opposés à la vaste extension de ces activités que réclament les collectivistes. » C'est cette vision d'une science économique apaisée autour du consensus de la majorité des économistes que ce livre d'histoire de la pensée a l'ambition de dépeindre.