share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les icônes en Russie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les icônes en Russie

Les icônes en Russie

  (Auteur)


Prix : 154,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les icônes en Russie"

    Depuis le xe siècle et le baptême du prince Vladimir en 988, les Russes n'ont jamais cessé de peindre et de vénérer les icônes. Reçues de Byzance comme des images de culte, des " images non faites de la main de l'homme ", les icônes sont tenues pour miraculeuses, placées dans les églises et les maisons, encensées et éclairées par les cierges, emportées sur les champs de bataille, touchées et embrassées. Par leur " emploi ", elles manifestent leur double nature, codifiée par les Pères de l'Église : d'une part, des images qui renvoient au prototype immatériel ; d'autre part, des objets " saints " matériels, conservateurs et transmetteurs de l'énergie divine. Olga Medvedkova retrace l'histoire des icônes en Russie, longtemps associées à la culture populaire, avant de devenir, au début du xxe siècle, des images esthétiques, comparables pour les élites russes aux oeuvres des primitifs italiens.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 127 pages
    • Dimensions :  0.8cmx12.4cmx17.2cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Découvertes Gallimard
    • ISBN :  2070436527
    • EAN13 :  9782070436521
    • Classe Dewey :  755.209 47
    • Langue : Français

    D'autres livres de Olga Medvedkova

    Kandinsky : Le peintre de l'Invisible

    En 1896, Vassili Kandinsky (1866-1944) renonce à la chaire de droit que lui propose l'université et décide de quitter sa Russie natale pour devenir peintre à Munich. Pour lui, seul l'artiste peut mettre l'homme en relation avec le Spirituel, car il est le seul capable de voir l'Invisible. Rapide...

    Voir tous les livres de Olga Medvedkova

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Depuis le xe siècle et le baptême du prince Vladimir en 988, les Russes n'ont jamais cessé de peindre et de vénérer les icônes. Reçues de Byzance comme des images de culte, des " images non faites de la main de l'homme ", les icônes sont tenues pour miraculeuses, placées dans les églises et les maisons, encensées et éclairées par les cierges, emportées sur les champs de bataille, touchées et embrassées. Par leur " emploi ", elles manifestent leur double nature, codifiée par les Pères de l'Église : d'une part, des images qui renvoient au prototype immatériel ; d'autre part, des objets " saints " matériels, conservateurs et transmetteurs de l'énergie divine. Olga Medvedkova retrace l'histoire des icônes en Russie, longtemps associées à la culture populaire, avant de devenir, au début du xxe siècle, des images esthétiques, comparables pour les élites russes aux oeuvres des primitifs italiens.