share_book
Envoyer cet article par e-mail

Défendre la cause des étrangers en justice

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Défendre la cause des étrangers en justice

Défendre la cause des étrangers en justice

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : 512,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Défendre la cause des étrangers en justice"

Le 8 décembre 1978, le Conseil d'Etat rendait, à la requête du Groupe d'information et de soutien des travailleurs immigrés (Gisti), un arrêt promis à un grand retentissement, dans lequel il reconnaissait l'existence d'un principe général du droit dont pouvaient se prévaloir aussi bien les étrangers que les nationaux : le droit de mener une vie familiale normale. Cet arrêt a marqué le début d'une longue série d'actions en justice grâce auxquelles le Gisti et d'autres associations ont tenté de faire respecter et progresser les droits des étrangers. Quel bilan peut-on tirer de cette forme de mobilisation ? C'est à cette question qu'entend répondre le présent ouvrage, qui réunit les interventions présentées lors du colloque organisé par le Gisti le 15 novembre 2008 à Paris, à l'occasion du trentième anniversaire de l'arrêt de 1978. A partir des combats contentieux engagés devant différentes instances juridictionnelles ou non juridictionnelles - le juge administratif, bien sûr, mais aussi les juridictions judiciaires, la Cour européenne des droits de l'homme, la Haute autorité de lutte contre les discriminations il s'agit de mettre en lumière les stratégies développées par les associations, les syndicats, les avocats dans le cadre de la défense des étrangers, d'analyser les raisons qui, trop souvent, privent d'effectivité les victoires obtenues, de faire finalement le bilan de trente ans de jurisprudence concernant la condition des étrangers.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 346 pages
  • Dimensions :  1.8cmx17.0cmx24.0cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Dalloz-Sirey Paru le
  • Collection : DZ.PARA.UNIV.DZ
  • ISBN :  2247083692
  • EAN13 :  9782247083695
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean-Pierre Alaux

Ne tirez pas sur le caviste !

Des plages brûlantes de Djibouti aux ruelles enneigées de la Butte Montmartre, le mystérieux Arthur Solacroup a traversé l'existence avec la rage au ventre. Par quels coups du destin cet ancien légionnaire s'est-il retrouvé soudain l'un des meilleurs cavistes de France ? Comment est-il devenu ...

On achève bien les tonneaux: Sang de la Vigne nº19

Dans les replis de la vallée du Lot, une nouvelle race de seigneurs prétend régenter le vignoble de Cahors. Pierre-Yves Pellegrin, puissant homme d'affaires et propriétaire du Château Champ-Grèze, règne en maître sur l'appellation. A une portée de fusil, le Château Hébrard vient d’être...

Nuit d'ivresse en Castille

Après la disparition tragique de ses parents, la jeune et ténébreuse Gloria Osunera Platero dirige désormais le domaine  de Las Espadas Cruzadas, l’une des propriétés les plus en  vue de Ribera del Duero. En accueillant l’illustre œnologue  Benjamin Cooker et son assistant Virgile, la ...

Voir tous les livres de  Jean-Pierre Alaux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 8 décembre 1978, le Conseil d'Etat rendait, à la requête du Groupe d'information et de soutien des travailleurs immigrés (Gisti), un arrêt promis à un grand retentissement, dans lequel il reconnaissait l'existence d'un principe général du droit dont pouvaient se prévaloir aussi bien les étrangers que les nationaux : le droit de mener une vie familiale normale. Cet arrêt a marqué le début d'une longue série d'actions en justice grâce auxquelles le Gisti et d'autres associations ont tenté de faire respecter et progresser les droits des étrangers. Quel bilan peut-on tirer de cette forme de mobilisation ? C'est à cette question qu'entend répondre le présent ouvrage, qui réunit les interventions présentées lors du colloque organisé par le Gisti le 15 novembre 2008 à Paris, à l'occasion du trentième anniversaire de l'arrêt de 1978. A partir des combats contentieux engagés devant différentes instances juridictionnelles ou non juridictionnelles - le juge administratif, bien sûr, mais aussi les juridictions judiciaires, la Cour européenne des droits de l'homme, la Haute autorité de lutte contre les discriminations il s'agit de mettre en lumière les stratégies développées par les associations, les syndicats, les avocats dans le cadre de la défense des étrangers, d'analyser les raisons qui, trop souvent, privent d'effectivité les victoires obtenues, de faire finalement le bilan de trente ans de jurisprudence concernant la condition des étrangers.