share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Laïcité à la française

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Laïcité à la française

La Laïcité à la française

  (Auteur)


Prix : 297,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Laïcité à la française"

Lorsqu’on évoque la loi de 1905, les idées qui lui sont immédiatement associés affluent : c’est la loi de la laïcité, c’est la loi qui interdit à la République de financer la religion et de s’immiscer dans les questions religieuses. Or les choses sont bien plus compliquées. D’ailleurs, cette fameuse loi dont tout le monde parle, invoquée par les uns et par les autres, qui l’a lue ? Et ceux qui l’ont lue, à quel texte, si souvent modifié, se réfèrent-ils ? En réalité, nul n’était plus capable de dire quel était l’état présent de la loi. Depuis plusieurs décennies, je scrute la loi promulguée le 9 décembre 1905, dite loi de séparation des Églises et de l’État. Avec cette étude fondée sur l’abondante documentation réunie avec mon ami Maurice Gelbard, instituteur retraité, j’entraine le lecteur dans une analyse littérale des textes, à travers le dédale de la cinquantaine de modifications réalisées au fil du siècle. Il en ressort une certitude : cette loi que nous mythifions a non seulement institué un nouveau régime fait de grands principes et de particularités (songeons à l’outre-mer), mais aussi elle a créée une « liberté moderne », dont ni l’État, ni l’Église, ni personne n’avait l’expérience. Émile Poulat

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 374  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.6cmx23.4cm
  • Poids : 612.3g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213654603
  • EAN13 :  9782213654607
  • Classe Dewey :  322.109 44
  • Langue : Français

D'autres livres de Emile Poulat

Notre laïcité publique

La recherche universitaire qui s'est passionnée pour l'histoire des religions, ne s'est guère intéressée à celle de la laïcité. On peut être, par éducation, un esprit laïque et n'avoir jamais pensé à la laïcité, encore moins pensé à cette laïcité qui est devenue notre code culturel...

Voir tous les livres de Emile Poulat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Lorsqu’on évoque la loi de 1905, les idées qui lui sont immédiatement associés affluent : c’est la loi de la laïcité, c’est la loi qui interdit à la République de financer la religion et de s’immiscer dans les questions religieuses. Or les choses sont bien plus compliquées. D’ailleurs, cette fameuse loi dont tout le monde parle, invoquée par les uns et par les autres, qui l’a lue ? Et ceux qui l’ont lue, à quel texte, si souvent modifié, se réfèrent-ils ? En réalité, nul n’était plus capable de dire quel était l’état présent de la loi. Depuis plusieurs décennies, je scrute la loi promulguée le 9 décembre 1905, dite loi de séparation des Églises et de l’État. Avec cette étude fondée sur l’abondante documentation réunie avec mon ami Maurice Gelbard, instituteur retraité, j’entraine le lecteur dans une analyse littérale des textes, à travers le dédale de la cinquantaine de modifications réalisées au fil du siècle. Il en ressort une certitude : cette loi que nous mythifions a non seulement institué un nouveau régime fait de grands principes et de particularités (songeons à l’outre-mer), mais aussi elle a créée une « liberté moderne », dont ni l’État, ni l’Église, ni personne n’avait l’expérience. Émile Poulat