share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pensées d'étoffe ou d'argile

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pensées d'étoffe ou d'argile

Pensées d'étoffe ou d'argile

  (Auteur)


Prix : 113,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pensées d'étoffe ou d'argile"

Le tissu, qui est cependant ce qui protège, est perçu plus facilement, ou du moins le fut-il bien tôt, comme ce qui empêtre, et ce qui cache. Et c'est vrai qu'il met à distance notre origine, cet état de nature qui peut sembler être une innocence, et de la franchise. Quand Adam et Eve eurent mangé de l'arbre de la connaissance, ils se couvrirent, comme si la première fonction de ce qui devint la vêture était de cacher la première faute ; et de l'enfant dans ses premières saisons, que l'on suppose encore en deçà du mal, on aime le voir sans vêtements.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 57 pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.6cmx16.2cm
  • Poids : 40.8g
  • Editeur :   Herne Paru le
  • Collection : Carnets de l'Herne
  • ISBN :  285197923X
  • EAN13 :  9782851979230
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Yves Bonnefoy

L'inachevable - Entretiens sur la poésie 1990-2010

Ce livre est le recueil des plus grands entretiens accordés par l'écrivain depuis vingt ans. Ils portent sur la poésie, mais aussi la création ; l'auteur fait part de ses méditations sur Baudelaire, Rimbaud ou Mallarmé, de son travail autour de Shakespeare, et de son propre rapport à la [....

Goya, les peintures noires

Goya, qui ne se réclamait que de Vélasquez et de Rembrandt, n'est certainement pas explicable par la peinture de son époque en Espagne. Les documents écrits ou même ses lettres ne donnent guère d'information sur ce que fut au secret de soi cet esprit si évidemment hors de toutes normes. [....

Voir tous les livres de Yves Bonnefoy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le tissu, qui est cependant ce qui protège, est perçu plus facilement, ou du moins le fut-il bien tôt, comme ce qui empêtre, et ce qui cache. Et c'est vrai qu'il met à distance notre origine, cet état de nature qui peut sembler être une innocence, et de la franchise. Quand Adam et Eve eurent mangé de l'arbre de la connaissance, ils se couvrirent, comme si la première fonction de ce qui devint la vêture était de cacher la première faute ; et de l'enfant dans ses premières saisons, que l'on suppose encore en deçà du mal, on aime le voir sans vêtements.