share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les sujets de notre tsar

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les sujets de notre tsar

Les sujets de notre tsar

  (Auteur)


Prix : 261,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les sujets de notre tsar"

En trente-sept nouvelles de longueur et d'inspiration extrêmement diverses, Ludmila Oulitskaïa nous prouve une fois de plus son immense talent et sa prédilection pour la forme courte. Comme dans Mensonges de femmes (Gallimard, 2007), Génia, sorte de double romanesque de l'auteur russe, apparaît comme personnage récurrent et nous sert en quelque sorte de fil d'Ariane. Parmi les histoires rassemblées ici, toutes d'une grande qualité, certaines sont particulièrement originales, par exemple " Ménage à trois ", dont l'action se situe à la fin des années trente, pendant la " Grande Terreur ". Oulitskaïa, avec une économie de moyens remarquable, parvient à raconter des destins brisés et à nous livrer une vision poignante de l'histoire russe. Dans " Une terrible aventure de voyage ", la narratrice se transforme en Schéhérazade dans un train entre Tbilissi et Moscou, tandis que " La beauté du corps " nous fait connaître Tania, malheureuse d'être entourée d'hommes qui sont éblouis par sa beauté et ne voient pas son âme - jusqu'à sa rencontre avec un homme aveugle. Qu'elles soient sombres ou lumineuses, violentes ou sentimentales, ces nouvelles témoignent d'une grande tendresse pour l'être humain et ses faiblesses. Les sujets de notre tsar est sans aucun doute l'oeuvre d'un écrivain en pleine possession de ses moyens.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 428 pages
  • Dimensions :  3.3cmx13.7cmx19.8cm
  • Poids : 476.3g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : MONDE ENTIER
  • ISBN :  2070783340
  • EAN13 :  9782070783342
  • Langue : Français

D'autres livres de Ludmila Oulitskaïa

Contes russes

Histoire du chat Ignace, de Fédia le ramoneur et de la Souris Solitaire : Dans la grande armoire qui lui sert de maison, la Souris Solitaire a rangé tous ses trésors ; croûtes de fromage, morceaux de tissu, rubans, confitures... Mais voilà qu'un inconnu, empruntant le passage secret, [....]...

Sonietchka : Edition bilingue français-russe

Les livres sont toute la vie de Sonietchka, jeune fille au physique ingrat. C'est d'ailleurs dans une bibliothèque qu'elle rencontre celui qui deviendra son mari. Les années passent, la guerre bouleverse le monde, un enfant naît, son mari la trompe, puis la quitte... Pourtant, malgré les difficu...

Les pauvres parents

Une vieille mendiante ou de brillants intellectuels, de petites gens ou des privilégiés - Ludmila Oulitskaïa nous brosse un tableau extraordinaire de la vie moscovite d'après-guerre à travers neuf nouvelles d'une rare qualité littéraire. Héritière de Tchekhov, elle peint des tableaux de fam...

Voir tous les livres de Ludmila Oulitskaïa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En trente-sept nouvelles de longueur et d'inspiration extrêmement diverses, Ludmila Oulitskaïa nous prouve une fois de plus son immense talent et sa prédilection pour la forme courte. Comme dans Mensonges de femmes (Gallimard, 2007), Génia, sorte de double romanesque de l'auteur russe, apparaît comme personnage récurrent et nous sert en quelque sorte de fil d'Ariane. Parmi les histoires rassemblées ici, toutes d'une grande qualité, certaines sont particulièrement originales, par exemple " Ménage à trois ", dont l'action se situe à la fin des années trente, pendant la " Grande Terreur ". Oulitskaïa, avec une économie de moyens remarquable, parvient à raconter des destins brisés et à nous livrer une vision poignante de l'histoire russe. Dans " Une terrible aventure de voyage ", la narratrice se transforme en Schéhérazade dans un train entre Tbilissi et Moscou, tandis que " La beauté du corps " nous fait connaître Tania, malheureuse d'être entourée d'hommes qui sont éblouis par sa beauté et ne voient pas son âme - jusqu'à sa rencontre avec un homme aveugle. Qu'elles soient sombres ou lumineuses, violentes ou sentimentales, ces nouvelles témoignent d'une grande tendresse pour l'être humain et ses faiblesses. Les sujets de notre tsar est sans aucun doute l'oeuvre d'un écrivain en pleine possession de ses moyens.