share_book
Envoyer cet article par e-mail

Visage volé

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Visage volé

Visage volé

  (Auteur)


Prix : 74,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Visage volé"

Le 27 septembre 1996, jour de l'entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre.A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Enfermée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée.Latifa a fui son pays incognito avec une partie de sa famille.Ce livre est le récit de sa vie sous les taliban, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 251 pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253153990
  • EAN13 :  9782253153993
  • Classe Dewey :  305.4209581
  • Langue : Français

D'autres livres de Latifa

Visage volé

Latifa est née en 1980 à Kaboul dans une famille d'intellectuels. Dernière de cinq enfants, elle avait pour ambition de devenir journaliste. Jusqu'à l'âge de 16 ans, elle menait une vie insouciante : elle organisait des rencontres sportives ou culturelles avec d'autres écoles de la capitale, p...

Voir tous les livres de Latifa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 27 septembre 1996, jour de l'entrée des taliban dans Kaboul, Latifa avait seize ans et des rêves plein la tête. Elle avait hâte de grandir pour devenir journaliste. Malgré la guerre qui sévissait en Afghanistan depuis dix-sept années, elle était plutôt insouciante et heureuse de vivre.A partir de cette date, les écoles ont été fermées et, comme toutes les femmes, Latifa a été humiliée, insultée, obligée de vivre en recluse et de porter le tchadri. Enfermée par un pouvoir monstrueux, elle a vu son existence confisquée.Latifa a fui son pays incognito avec une partie de sa famille.Ce livre est le récit de sa vie sous les taliban, de ses espoirs brisés mais aussi de son combat pour que les femmes afghanes retrouvent leur liberté et leur dignité.