share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sainte-Unefois

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sainte-Unefois

Sainte-Unefois

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 24,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Sainte-Unefois"

    Milrid, en cet instant, la comprit mieux qu'elle-même : il faillit la prendre dans ses bras. Il l'aurait embrassée s'il avait pu croire qu'ils en mourraient tous les deux. Seule la certitude qu'ils continueraient à vivre l'empêcha de le faire ; il était déjà résolu à ne pas la perdre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 134 pages
    • Dimensions :  1.2cmx10.6cmx17.0cm
    • Poids : 81.6g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio 2€
    • ISBN :  2070436632
    • EAN13 :  9782070436637
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Martine Reid

    Ourson

    "Trois mois après l'apparition du crapaud et la sinistre prédiction de la fée Rageuse, Agnella mit au jour un garçon, qu'elle nomma Ourson, selon les ordres de la fée Drôlette. Ni elle ni Passerose ne purent voir s'il était beau ou laid, car il était si velu. si couvert de longs poils bruns,...

    Prix : 24 DH
    Histoire de la princesse de Montpensier

    "M. de Guise ne se mêlait point dans la conversation et sentant réveiller dans son cœur si vivement tout ce que Mme de Montpensier y avait autrefois fait naître, il pensait en lui-même qu'il pourrait demeurer aussi bien pris dans les liens de cette belle princesse que le saumon l'était dans...

    Voir tous les livres de  Martine Reid

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Milrid, en cet instant, la comprit mieux qu'elle-même : il faillit la prendre dans ses bras. Il l'aurait embrassée s'il avait pu croire qu'ils en mourraient tous les deux. Seule la certitude qu'ils continueraient à vivre l'empêcha de le faire ; il était déjà résolu à ne pas la perdre.