share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires 1569-1577

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires 1569-1577

Mémoires 1569-1577

  (Auteur)


Prix : 24,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Mémoires 1569-1577 "

    "Lors allant trouver la reine sa mère, [Charles IX] envoya quérir Monsieur de Guise et tous les autres princes et capitaines catholiques, où fut pris résolution de faire, la nuit même, le massacre de la Saint-Barthélemy. Les huguenots me tenaient suspecte parce que j'étais catholique, et les catholiques parce que j'avais épousé le roi de Navarre, qui était huguenot. De sorte que personne ne m'en disait rien".

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 138 pages
    • Dimensions :  1.4cmx10.4cmx17.2cm
    • Poids : 40.8g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  2070436624
    • EAN13 :  9782070436620
    • Classe Dewey :  944
    • Langue : Français

    D'autres livres de Marguerite de Valois

    Marguerite de Valois : Mémoires et discours

    Pour Richelieu et Mme de Lafayette, pour Voltaire, pour Stendhal encore, Marguerite de Valois n'était pas la " reine Margot ", sobriquet inventé par Alexandre Dumas. Elle n'était pas non plus la princesse dépravée que la modernité associe à ce titre de fantaisie. Elle était la reine Margueri...

    Voir tous les livres de Marguerite de Valois

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    "Lors allant trouver la reine sa mère, [Charles IX] envoya quérir Monsieur de Guise et tous les autres princes et capitaines catholiques, où fut pris résolution de faire, la nuit même, le massacre de la Saint-Barthélemy. Les huguenots me tenaient suspecte parce que j'étais catholique, et les catholiques parce que j'avais épousé le roi de Navarre, qui était huguenot. De sorte que personne ne m'en disait rien".