share_book
Envoyer cet article par e-mail

La possibilité d'une île - Prix Interallié 2005

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La possibilité d'une île - Prix Interallié 2005

La possibilité d'une île - Prix Interallié 2005

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 40,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mardi 13 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La possibilité d'une île - Prix Interallié 2005"

Le pitch ? Quel pitch ? Il est impossible d'en dévoiler un. Le quatrième roman de Michel Houellebecq, par son ampleur, ses ambitions, sa façon bien à lui de déjouer tout pronostic, échappe à cette pratique paresseuse de la critique moderne. Alors qu'en dire ? Dire que les éditeurs étrangers les plus importants (US, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Japon...), l'ont lu sur manuscrit et aussitôt acheté. Dire aussi qu'ils n'ont pas été avares de compliments. L'un louant son humour décalé, l'autre célébrant son lyrisme, le troisième avouant à quel point il avait d'abord ri, puis frémi devant cette fresque admirablement construite, où tout est à sa place, sans effort apparent, comme soulevé par une intelligence qui lance un défi à la raison, un avertissement salutaire. En un mot, soufflé par l'auteur lui-même : « Je crois que c'est mon meilleur livre. »

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 485 pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.2cmx20.2cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Imprint Unknown Paru le
  • Collection : LITT.GENE.
  • ISBN :  2213625476
  • EAN13 :  9782286016753
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Houellebecq

La poursuite du bonheur

" Je ne jalouse pas ces pompeux imbéciles Qui s'extasient devant le terrier d'un lapin Car la nature est laide, ennuyeuse et hostile ; Elle n'a aucun message à transmettre aux humains. " Maîtrisant à la perfection la forme classique sans toutefois s'embarrasser des modes, Michel Houellebecq met ...

Prix : 23 DH
Lanzarote

" "Vous avez passé une bonne journée ? attaquai-je avec décontraction. J'ai supposé que vous aviez fait l'excursion pour Fuerteventura. - C'est exact." Il secoua la tête avec indécision avant de répondre : "C'était nul, complètement nul. Aucun intérêt, vraiment. Et, maintenant, j'ai fait ...

Prix : 23 DH

Plateforme

Michel, qui travaille au ministère de la Culture, mène, après la mort de son père, une existence sans éclat : il fréquente un peep-show, s'endort devant sa télévision. Un jour, il décide d'aller en Thaïlande où il rencontre Valérie, cadre d'une agence de tour-opérators. De retour en ...

Prix : 150 DH
Rester vivant et autres textes

" Un poète mort n'écrit plus. D'où l'importance de rester vivant. " Toute démarche poétique consistant, cependant, à retrouver et à exalter la souffrance originelle enfouie au fond de chacun de nous, ce raisonnement évident n'est pas si facile à tenir... Rester vivant. Sans craindre les ...

Prix : 23 DH

Voir tous les livres de Michel Houellebecq

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le pitch ? Quel pitch ? Il est impossible d'en dévoiler un. Le quatrième roman de Michel Houellebecq, par son ampleur, ses ambitions, sa façon bien à lui de déjouer tout pronostic, échappe à cette pratique paresseuse de la critique moderne. Alors qu'en dire ? Dire que les éditeurs étrangers les plus importants (US, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Japon...), l'ont lu sur manuscrit et aussitôt acheté. Dire aussi qu'ils n'ont pas été avares de compliments. L'un louant son humour décalé, l'autre célébrant son lyrisme, le troisième avouant à quel point il avait d'abord ri, puis frémi devant cette fresque admirablement construite, où tout est à sa place, sans effort apparent, comme soulevé par une intelligence qui lance un défi à la raison, un avertissement salutaire. En un mot, soufflé par l'auteur lui-même : « Je crois que c'est mon meilleur livre. »