share_book
Envoyer cet article par e-mail

Poèmes saturniens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Poèmes saturniens

Poèmes saturniens

  (Auteur)


Prix : 30,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Poèmes saturniens"

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant. D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend. Car elle me comprend, et mon coeur, transparent Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême, Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant. Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore. Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore Comme ceux des aimés que la Vie exila. Son regard est pareil au regard des statues, Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 95 pages
  • Dimensions :  0.8cmx10.6cmx17.4cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070437299
  • EAN13 :  9782070437290
  • Classe Dewey :  841
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Verlaine

Poèmes érotiques

" Chute de reins, chute du rêve enfantin d'être sage, Fesses, trône adoré de l'impudeur, Fesses, dont la blancheur divinise encor la rondeur, Triomphe de la chair mieux que celui par le visage ! " Du corps humain auquel il rend hommage, Verlaine fait jaillir une céleste musique. Corps de ...

Prix : 23 DH
Poèmes saturniens

Œuvre de jeunesse, ces Poèmes saturniens ont la fraîcheur et la mélancolie de l'âge tendre. Empreints d'une spiritualité parfois sombre et d'une beauté languissante, ils annoncent déjà le symbolisme, et laissent transparaître cette éblouissante musicalité qui distinguera l'œuvre ...

Prix : 23 DH

Fêtes galantes, les amies, la bonne chanson

En 1867, le jeune Verlaine s'octroie un dérivatif frivole : composer une plaquette, Les Amies, qui contient six sonnets consacrés aux amours saphiques et paraîtra clandestinement. Ces quelques pièces, il est tentant de les opposer aux Fêtes galantes, parties quinze mois plus tard ; mais ce sera...

Prix : 47 DH
Sagesse, suivi de "Jadis et Naguère"

Sagesse n'est pas séparable de la métamorphose que Verlaine a connue au mois de juin 1874, lorsqu'il s'est converti dans la prison où il avait été conduit pour avoir, à Bruxelles, tiré sur Rimbaud. Un changement radical s'en est suivi, qui n'est pas seulement religieux mais aussi politique ...

Prix : 76 DH

Voir tous les livres de Paul Verlaine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant. D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend. Car elle me comprend, et mon coeur, transparent Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême, Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant. Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore. Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore Comme ceux des aimés que la Vie exila. Son regard est pareil au regard des statues, Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a L'inflexion des voix chères qui se sont tues.