share_book
Envoyer cet article par e-mail

Qu'est-ce que le pragmatisme ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Qu'est-ce que le pragmatisme ?

Qu'est-ce que le pragmatisme ?

  (Auteur)


Prix : 121,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Qu'est-ce que le pragmatisme ?"

Longtemps, le pragmatisme, philosophie née à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis, n'a pas eu bonne presse, tant est fort son refus de faire système, de poser des postulats, d'écrire de grands récits. Sa volonté est de reconnaître à chacun la capacité, par l'expérience, d'approcher le vrai, dans une quête ouverte à tout homme ordinaire, sans qualité ni appartenance à une élite philosophique. Désormais, il est au centre de nombreuses approches, à propos tant des problèmes posés par les sciences, les idéologies, les valeurs et la marche du monde que de la philosophie et des sciences sociales, de leurs méthodes et de ce que nous pouvons en attendre. Ce retournement, le lecteur le comprend grâce à Jean-Pierre Cometti. Voilà restitué le fort pouvoir critique du pragmatisme à l'encontre de la plupart des certitudes qui ont permis à la philosophie d'établir sa souveraineté : il refuse une conception du vrai, qui soustrait ce dernier à toute appréciation humaine ; l'intéresse ce qui permet de donner à chacun les meilleures chances d'accomplissement des fins auxquelles l'humanité peut légitimement aspirer dès lors que ces dernières lui semblent les meilleures. La philosophie peut y contribuer par un effort de clarification propre, afin de déblayer la voie de la recherche et les possibilités de la discussion. En cela, les vertus de la philosophie ne se distinguent pas de celles de la démocratie et de l'éducation : toutes trois ont valeur d'expérience que chacun se doit de faire pour demeurer pleinement citoyen.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 436 pages
  • Dimensions :  1.3cmx10.9cmx17.0cm
  • Poids : 226.8g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio essais
  • ISBN :  2070396045
  • EAN13 :  9782070396047
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Cometti

Les définitions de l'art

Les définitions de l'art L'idée de consacrer un livre aux définitions de l'art, c'est-à-dire aux problèmes qu'elles entendent résoudre autant qu'à ceux qu'elles posent, est née du désir de faire le point et de donner au lecteur un aperçu des discussions qui se sont développées autour ...

Esthétique contemporaine

L'esthétique philosophique et la philosophie de l'artconnaissent un essor important, particulièrement dans la tradition de philosophie analytique. Ce volume examine d'abord leurs " évolutions et perspectives " depuis une vingtaine d'années, grâce à un panorama général des questions vives ...

La force d'un malentendu. Essais sur l'art et la philosophie de l'art

Appartient-il au philosophe de fixer strictement la compréhension de notre concept d'art, ou doit-il limiter sa tâche à celle d'une clarification de ses usages? À cette question, les textes de Jean-Pierre Cometti réunis dans ce volume répondent en choisissant la voie d'une esthétique « minim...

Qu est-ce qu'une règle?

Qu'est-ce qu'une règle ? Quel est le rôle des règles dans les activités humaines ? Les règles sont-elles de conventions ? Quel rapport y a-t-il entre une règle et ses applications ? Une règle peut-elle n'exister que de manière implicite ? Cette collection s'adresse aux étudiants des univers...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Cometti

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Longtemps, le pragmatisme, philosophie née à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis, n'a pas eu bonne presse, tant est fort son refus de faire système, de poser des postulats, d'écrire de grands récits. Sa volonté est de reconnaître à chacun la capacité, par l'expérience, d'approcher le vrai, dans une quête ouverte à tout homme ordinaire, sans qualité ni appartenance à une élite philosophique. Désormais, il est au centre de nombreuses approches, à propos tant des problèmes posés par les sciences, les idéologies, les valeurs et la marche du monde que de la philosophie et des sciences sociales, de leurs méthodes et de ce que nous pouvons en attendre. Ce retournement, le lecteur le comprend grâce à Jean-Pierre Cometti. Voilà restitué le fort pouvoir critique du pragmatisme à l'encontre de la plupart des certitudes qui ont permis à la philosophie d'établir sa souveraineté : il refuse une conception du vrai, qui soustrait ce dernier à toute appréciation humaine ; l'intéresse ce qui permet de donner à chacun les meilleures chances d'accomplissement des fins auxquelles l'humanité peut légitimement aspirer dès lors que ces dernières lui semblent les meilleures. La philosophie peut y contribuer par un effort de clarification propre, afin de déblayer la voie de la recherche et les possibilités de la discussion. En cela, les vertus de la philosophie ne se distinguent pas de celles de la démocratie et de l'éducation : toutes trois ont valeur d'expérience que chacun se doit de faire pour demeurer pleinement citoyen.