share_book
Envoyer cet article par e-mail

Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000

Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000

  (Auteur)


Prix : 86,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Allah n'est pas obligé - Prix Renaudot et Prix Goncourt des Lycéens 2000"

Ce roman retrace l'itinéraire d'un enfant-soldat de l'Afrique contemporaine, entre le Liberia et le Sierra Leone. Enfant de la rue, le jeune Birahima a perdu son père, et sa mère cul-de-jatte meurt à son tour. Orphelin, il part rejoindre sa tante Mahan. Yacouba, un féticheur, marabout, escroc roublard qui 'multiplie les billets' et attire souvent les catastrophes, l'accompagne dans son périple. Cependant, en chemin Birahima se heurte aux guerres tribales qui font rage dans la région. Sans argent, il va devoir trouver un travail pour survivre et se transforme bientôt en 'small soldier', l'un de ces enfants-soldats qui portent des kalachnikovs et tuent sans sourciller, boivent même le sang de leur victime. Le narrateur n'est autre que Birahima lui-même, qui raconte tout cela avec ses mots d'enfant et ceux des dictionnaires, et c'est toute la force de ce roman que d'user d'une langue qui parvient, de déformations en inventions drôlatiques, à éviter le pathos. Ahmadou Kourouma nous plonge ainsi, non sans mêler l'humour aux situations dramatiques, dans le chaos de ces conflits africains où les bandes de brigands et pillards s'emparent d'un pays, de la terre comme des hommes, et se battent entre eux jusqu'à la destruction totale de l'un ou l'autre camp. Une fresque effroyable où les personnages se multiplient - bonnes soeurs armées jusqu'aux dents, chefs de gangs et prédicateurs, enfants et femmes violées, prisonniers torturés, corps baignant dans leur sang et membres coupés... La folie meurtrière sur fond de croyances irrationnelles et de religion.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 221 pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020525712
  • EAN13 :  9782020525718
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Ahmadou Kourouma

Les soleils des indépendances

Le premier livre d'Ahmadou Kourouma était un coup de maître, qui avait immédiatement trahi le grand écrivain, à la fois français, dans son style, dans sa maîtrise d'une langue où l'oralité se mêle joyeusement à l'écrit, et profondément africain, par son enracinement dans une terre et un...

Prix : 79 DH
En attendant le vote des bêtes sauvages

En un quart de siècle, il n'a publié que trois romans. Pourtant, depuis Les Soleils des indépendances, son premier livre paru en 1975, Ahmadou Kourouma, né en 1927 en Côte d'Ivoire, est considéré comme un classique de la littérature africaine. En attendant le vote des bêtes sauvages fait...

Quand on refuse on dit non

Où l'on retrouve Birahima, l'enfant soldat de Allah n'est pas obligé. Maintenant démobilisé, il se débrouille à Daloa, une ville du sud de la Côte-d'Ivoire où il exerce la fonction d'aboyeur pour une compagnie de gbagas, les taxis-brousse locaux. Mais il rêve toujours de richesse et de [...

Yacouba, chasseur africain

Mathieu vient d'arriver à Abidjan, en Côte d'Ivoire, dans la famille de son père. Il y découvre l'effervescence de la vie locale avant d'apprendre que ses cousins doivent être initiés au bois sacré par le grand maître chasseur et sorcier Yacouba. Mais on dit que ces rites sont très dangereu...

Voir tous les livres de Ahmadou Kourouma

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce roman retrace l'itinéraire d'un enfant-soldat de l'Afrique contemporaine, entre le Liberia et le Sierra Leone. Enfant de la rue, le jeune Birahima a perdu son père, et sa mère cul-de-jatte meurt à son tour. Orphelin, il part rejoindre sa tante Mahan. Yacouba, un féticheur, marabout, escroc roublard qui 'multiplie les billets' et attire souvent les catastrophes, l'accompagne dans son périple. Cependant, en chemin Birahima se heurte aux guerres tribales qui font rage dans la région. Sans argent, il va devoir trouver un travail pour survivre et se transforme bientôt en 'small soldier', l'un de ces enfants-soldats qui portent des kalachnikovs et tuent sans sourciller, boivent même le sang de leur victime. Le narrateur n'est autre que Birahima lui-même, qui raconte tout cela avec ses mots d'enfant et ceux des dictionnaires, et c'est toute la force de ce roman que d'user d'une langue qui parvient, de déformations en inventions drôlatiques, à éviter le pathos. Ahmadou Kourouma nous plonge ainsi, non sans mêler l'humour aux situations dramatiques, dans le chaos de ces conflits africains où les bandes de brigands et pillards s'emparent d'un pays, de la terre comme des hommes, et se battent entre eux jusqu'à la destruction totale de l'un ou l'autre camp. Une fresque effroyable où les personnages se multiplient - bonnes soeurs armées jusqu'aux dents, chefs de gangs et prédicateurs, enfants et femmes violées, prisonniers torturés, corps baignant dans leur sang et membres coupés... La folie meurtrière sur fond de croyances irrationnelles et de religion.